Partager

ISO 16128 et COSMOS : tout les oppose !

Depuis fin 2017, une nouvelle norme internationale est apparue dans les rayons beauté : la norme ISO 16128 et risque de semer le trouble chez les consommateurs en recherche de produits naturels et bio. Cosmed, l’association des PME de la filière cosmétique, a comparé la norme ISO 16128 avec le label COSMOS, que suit la marque Coslys. Voici son verdict.

L’arrivée sur le marché d’une nouvelle norme pour les cosmétiques n’est pas passée inaperçu. Il faut dire qu’elle fait parler d’elle, cette norme ISO 16128, et pas vraiment dans le bon sens…

La différence entre cette nouvelle norme et COSMOS ? Elle est de taille !

Tout d’abord, il est bon de rappeler qu’ISO 16128 est une norme. Initiée par l’association de la cosmétique Européenne (Cosmetics Europe), elle définit les « lignes directrices relatives aux définitions techniques et aux critères applicables aux ingrédients et produits cosmétiques naturels et biologiques ».

De son côté, COSMOS est un référentiel international qui harmonise Cosmebio, BDIH, Ecocert Greenlife, Soil Association et ICEA . Il permet aux consommateurs de repérer rapidement les produits cosmétiques biologiques et naturels. COSMOS donne des garanties aux consommateurs quant à la qualité bio et naturelle des produits.

En bref, la norme ISO 16128 est un guide pour les industriels, COSMOS un cahier des charges strictes.

Ingrédients naturels : deux visions différentes

Comparaison ingrédients naturels Cosmos - ISO 16128

La norme ISO 16128 et COSMOS ont des définitions bien différentes des ingrédients bio et naturels.

Selon l’ISO, sont considérés comme des ingrédients naturels :

  • L’eau ;
  • Les ingrédients d’origines minérale, végétale (même avec des OGM), animale (même les dérivés d’animaux morts), microbienne ;
  • Les ingrédients issus de transformations physiques, de fermentation ou d’extraction à l’aide de solvants (sans exigence sur les solvants ni sur les procédés utilisés) ;
  • Les ingrédients issus d’une réaction chimique qui comportent plus de 50 % de contribution naturelle (liste informative des transformations chimiques qui peuvent être utilisées, aucune exigence sur les solvants ou les procédés, uniquement une recommandation sur les critères de chimie verte) ;
  • Ingrédients dérivés de matériaux minéraux.

Pour COSMOS, les choses sont différentes…  Les ingrédients naturels sont :

  • D’origine végétal, minéral, marin, issu d’une production animale (ex : miel), microbien, eau. COSMOS impose des critères stricts sur l’absence d’OGM, les nanoparticules et la non-exploitation des animaux.
  • Obtenus à partir de deux types de procédés : physiquement transformés (PPAI, avec liste stricte des procédés autorisés et des solvants d’origine naturelle uniquement) et chimiquement transformés (CPAI, avec liste stricte des procédés autorisés, restriction sur certains solvants, critères de chimie verte et liste restrictive d’ingrédients qui comportent un greffon non naturel ainsi qu’une limitation du pourcentage à 2 % dans le produit fini).

En bref, la norme ISO 16128 est beaucoup moins regardante que COSMOS quant aux ingrédients utilisés dans les produits cosmétiques. OGM, dérivés d’animaux morts, aucune exigence sur les solvants… Par ailleurs, ISO 16128 recommande la chimie verte, mais ne l’impose pas.

Ingrédients bio : pas de certification obligatoire pour l’ISO 16128

Comparaison Ingrédients bio Cosmos - ISO 16128

En ce qui concerne les ingrédients bio, là encore la norme et le label sont loin d’être d’accords…

Selon l’ISO 16128, les ingrédients bio sont issus de méthodes d’agriculture biologique ou de récoltes sauvages conformément à la règlementation pour l’AB ou des normes équivalentes. Ici, la norme n’a absolument aucune exigence sur la certification effective de l’ingrédient bio !

Ensuite, un ingrédient dérivé biologique est obtenu à partir d’un ingrédient bio uniquement ou d’un mélange d’ingrédients biologiques et naturels via un procédé chimique. Comme précédemment, ce procédé chimique n’est pas soumis à contrainte, mais uniquement une liste informative. Les solvants utilisés quant à eux doivent être naturels ou biologiques.

Pour Cosmos, pour qu’un ingrédient soit bio il doit être certifié. Selon le règlement Européen CE 1223/2009, une réglementation pour l’Agriculture Biologique équivalente et/ou un référentiel pour les cosmétiques biologiques équivalent à COSMOS. L’ingrédient bio peut avoir fait l’objet d’une transformation, physique ou chimique, mais celle-ci doit être listée dans le référentiel pour être acceptée.

En bref, la norme ISO ne permet pas de tracer le produit des matières premières aux produits finis, sans oublier que contrairement à COSMOS il ne prend pas en compte les certifications bio.

COSMOS, une garantie pour le consommateur

 

Pour récapituler toutes ces informations :

La norme ISO 16128 n’a pas :

  • D’exigence sur les procédés utilisés, ni sur les solvants utilisés, ni sur les ingrédients à proscrire dans les produits finis.
  • D’encadrement des allégations au bio et au naturel sur l’étiquetage
  • De contrôle par un organisme indépendant
  • De traçabilité de la chaîne de fabrication sur le bio et le naturel

A l’inverse, en choisissant des produits COSMOS, vous avez la garantie d’un produit dont les ingrédients ont été suivis tout au long de la chaîne de fabrication. Cette certification, c’est aussi un acte volontaire des marques qui proposent leurs produits, avec un vrai engagement et un audit du processus de fabrication. En quelques mots, COSMOS est un gage de confiance pour les consommateurs.

Paiement Sécurisé

Paiement Sécurisé

Livraison France Entière

Livraison
France Métropolitaine

Gratuite en relais pickup

Échantillons gratuits

Échantillons gratuits

Fabrication Française

Satisfait ou remboursé

Mon panier

Aucun produit

Total

0,00€