Partager

Prendre soin de sa peau pendant un cancer : ce qu’il faut savoir

Les traitements contre le cancer présentent de nombreux effets secondaires physiques, et endommagent notamment la peau en profondeur. Heureusement, il existe de nos jours des solutions afin de soulager ces effets indésirables et de vous permettre d’aborder votre traitement en toute sérénité, pour une convalescence plus confortable et une estime de soi reboostée.

Quels sont les effets indésirables des traitements contre le cancer ?

Ces dernières années, il est possible de constater que les différents traitements contre le cancer (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie, immunothérapie, thérapies ciblées, etc) sont de plus en plus performants et offrent de nouvelles perspectives aux patients touchés par le cancer. Cela est possible grâce à la recherche et aux avancées technologiques et scientifiques de la pharmacologie.

Bien qu’étant de plus en plus perfectionnés et innovants, ces traitements possèdent néanmoins des effets secondaires chez la plupart des patients. Ainsi, 2 patients sur 3 déclarent subir des changements cutanés indésirables tels que : la sècheresse cutanée, la radiodermite, le syndrome mains-pieds, la folliculite… Toutes les chimiothérapies ne sont pas alopéciantes, cependant la chute de cheveux fait partie des effets secondaires physiques les plus importants du traitement contre le cancer. Très redoutée, cette perte de cheveux s’accompagne généralement d’une sensation désagréable sur le cuir chevelu et est plus ou moins importante selon les profils.

La sécheresse de la peau est également l’une des conséquences physiques les plus observées durant une chimiothérapie. Cette sécheresse se manifeste sur la peau du visage mais également sur l’ensemble du corps.  Elle est liée à l’altération de la barrière cutanée. En effet, la chimiothérapie permet d’agir contre la multiplication des cellules cancéreuses… Mais ralentit du même coup la régénération des cellules saines. Le phénomène de régénération des cellules étant primordial pour conserver une structure cellulaire en bonne santé, la peau devient alors beaucoup plus fragile et montre des signes de sécheresse. Les couches supérieures du derme peinent à retenir l’eau et des épisodes de desquamation et de démangeaisons peuvent apparaître. Si cette sécheresse cutanée n’est pas traitée, elle peut s’aggraver et des fissures peuvent se développer aux extrémités des doigts, sur les talons, etc.

Il peut arriver également que ce bouleversement lié à l’altération de la barrière cutanée provoque des poussées de boutons. Ces éruptions peuvent se produire très tôt lors du traitement et apparaître sur le visage, le cou, les épaules, le torse ainsi que le haut du dos.

Les ongles sont particulièrement touchés par la plupart des traitements anticancéreux comme la chimiothérapie, la radiothérapie ou encore l’hormonothérapie. Ils peuvent alors devenir secs et cassants, se décolorer ou encore présenter des stries et des taches. Enfin, le syndrome main-pied fait partie des effets secondaires dus à certaines molécules de chimiothérapie et de thérapies ciblées. Il s’agit d’une réaction inflammatoire qui se traduit par des rougeurs, des gonflements et des fourmillements et des sensations de brûlures sur les membres au niveau de la paume des mains et de la plante des pieds. Le syndrome main-pied peut atteindre différents stades d’évolution et de gravité. Occasionnellement, des cloques, des crevasses et une sécheresse cutanée peuvent également être remarquées sur les zones concernées. La peau sèche peut s’épaissir par endroits et avoir des épisodes de desquamation. Dans certains cas, le syndrome main-pied peut même affecter le quotidien du patient en rendant l’utilisation de ces membres difficile : la marche devient douloureuse et certains gestes demandent davantage d’efforts. Il n’est pas possible de connaître à l’avance la façon dont ce syndrome peut évoluer à titre individuel, mais il est à noter que l’ampleur de ces effets peut varier selon le dosage et la durée du traitement du patient. Cette réaction inflammatoire s’explique par la fragilisation des vaisseaux sanguins des mains et des pieds lors de l’administration des cures de chimiothérapie.

Au-delà des désagréments physiques que ces effets secondaires peuvent déclencher, ces problèmes cutanés peuvent également avoir un impact psychologique et émotionnel sur les patients. Se sentir bien dans son corps et limiter l’inconfort dû à ces effets indésirables permet aux patients de se concentrer sur leur traitement. De plus, ces changements cutanés peuvent être bien souvent prévenus, ou tout au moins soulagés, grâce à des soins dermo-cosmétiques ciblés. Il est important de réagir durant l’apparition des premiers symptômes afin de ralentir leur évolution, et d’en parler à l’équipe soignante qui vous conseillera au mieux pour soulager cet inconfort. Si ces effets secondaires persistent et perturbent trop votre quotidien, n’arrêtez pas votre traitement et discutez-en avec votre cancérologue afin de trouver une solution qui vous permettra d’adapter votre traitement.

Quelles solutions cosmétique pour soulager vos problèmes de peau ?

Durant les traitements anticancéreux, votre organisme est mis à rude épreuve : votre peau est fragilisée et sensibilisée. Elle a besoin de davantage de réconfort et de nutrition et il vous faut donc adapter votre routine de soins en conséquence.

Pour prévenir les phénomènes de xérose, d’irritations, de fissures et de démangeaisons, pensez à vous tourner vers des soins doux et riches en actifs nourrissants et réparateurs (tels que l’aloe vera, le beurre de karité, etc).

La Crème de soin neutre Coslys est un soin formulé pour prendre soin des peaux les plus sensibles et fragiles : sa texture enveloppante, non grasse et sans parfum fera de son application un véritable moment de plaisir. Votre peau est instantanément apaisée, et elle retrouve bien-être et confort. Sa composition riche en ingrédients d’origine naturelle va à l’essentiel, et ne contient pas d’actifs controversés ou connus pour leur potentiel irritant. Pour davantage de confort, la Crème de soin neutre contient notamment de l’extrait de graines de lin bio et français aux propriétés apaisantes. Ainsi la crème diminue progressivement les zones de sècheresses, d’irritations et de rougeurs pour un confort maximal. Appliquer un soin nourrissant vous permettra de soulager les dégâts liés à la sécheresse de votre peau mais également de renforcer votre barrière cutanée. C’est pourquoi, il est primordial d’appliquer généreusement votre soin pour le corps matin et soir (voire plus souvent si vous en ressentez le besoin) et de ne pas laisser ces problèmes de peau s’installer.

Pensez également à appliquer une protection solaire au quotidien : les traitements anticancéreux peuvent être photosensibilisant. Ces effets perdurent même après l’arrêt des traitements, il vous faudra donc faire attention à ne pas exposer votre peau au soleil sans protection. En attendant que votre organisme purge les dernières toxines de votre chimiothérapie, choisissez une crème solaire avec un SPF élevé et évitez de vous faire dorer au soleil pour ne pas subir de réactions cutanées ou de brûlures. Si vous souhaitez profiter du grand air en saison estivale, privilégiez des tenues légères mais couvrantes (des vêtements en lin par exemple).

Protéger votre peau fragilisée : les bons gestes à adopter

Prendre soin de votre peau durant (et après) votre traitement contre le cancer passe par un rituel de soins adapté à vos nouvelles préoccupations, mais aussi par une nouvelle gestuelle.

Pour préserver au maximum vos cheveux et votre peau, il vous faudra acquérir de nouveaux réflexes. Pensez donc à préserver votre cuir chevelu des agressions potentielles en limitant au maximum votre utilisation d’appareils chauffants (sèche-cheveux, fer à boucler,…). Limitez également votre exposition aux rayons UV et couvrez-vous la tête lorsque vous faites des activités en extérieur. Si vous souhaitez soulager les sensations désagréables au niveau du cuir chevelu qui peuvent accompagner une chimiothérapie, il vous est conseillé de masser régulièrement votre crâne. Cela vous permettra également de stimuler la circulation sanguine et d’apaiser les démangeaisons.

Pour l’hygiène quotidienne préférez des produits lavants sans savons, hypoallergénique et aux bases lavantes douces de préférence sans sulfates. Le gel lavant neutre présente l’avantage de pouvoir être utilisé aussi bien pour l’hygiène du corps, des mains et des cheveux et convient à toutes la famille.

Les mains, qui sont particulièrement touchées par la sécheresse cutanée et par le syndrome main-pied, réclament des soins et une attention toute particulière. Ainsi, il vous est recommandé de ne pas manipuler des produits détergents trop agressifs pour votre épiderme comme le liquide vaisselle ou la lessive pour le lavage à la main. Rendez systématique le port de gants protecteurs pour toutes les activités susceptibles d’abîmer vos mains : le jardinage, la vaisselle, le ménage, les travaux manuels, etc.

Enfin, n’oubliez pas d’appliquer un soin nourrissant sur le visage et le corps deux fois par jour et plus si vous estimez que cela est nécessaire, en cas de tiraillements, de desquamation ou d’inconfort. Appliquez une couche généreuse et réalisez des mouvements circulaires pour stimuler la pénétration des actifs. Votre peau pourra alors bénéficier de tous les bienfaits de votre crème nourrissante.

Paiement Sécurisé

Paiement Sécurisé

Livraison France Entière

Livraison
France Métropolitaine

Gratuite dès 39€ en France métropolitaine

Échantillons gratuits

Échantillons gratuits

Fabrication Française

Satisfait ou remboursé

Mon panier

Aucun produit

Total

0,00€